Prototype de banc urbain escamotable

C'est lors d'un semestre de projet à l'école d'architecture de Nantes que Lola travaille le concept du sol qui se déplie. Après avoir fabriqué une scénographie en porte recyclées, elle propose un tapis qui devient siège.



Puis lui vient l'idée d'un banc urbain escamotable.
Elle décide d'envoyer une proposition au concours de design urbain "Lyon City Design 2015", pour une assise qui se déplierait du sol urbain.

Le mobilier urbain, ainsi modulable et directement actionnable par les usagers selon les besoins est aussi pensé pour venir remplacer les bornes escamotables et permettre plus d'appropriation de l'espace public par les piétons.




Son projet fait partie des lauréats et elle reçoit une aide de 3000€ pour fabriquer un prototype qui sera exposé à l'exposition Lyon City Design moins d'un an plus tard. Malheureusement aucun fabricant de design urbain n'a été intéressé pour sortir une série de banc escamotable, ni même tenter le coup avec des luminaires ou d'autre mobilier urbain.

Aujourd'hui le prototype construit à l'école d'architecture de Nantes est encore visible et peut toujours s'intégrer chez un particulier, sur une terrasse par exemple.

Vidéo de Lyon City Design 2015


Photo de la construction du prototype, dans la halle de fabrication de l'ensanantes , avec l'aide de Mathieu pour l'apprentissage du soudage.




Mathieu qui déplie le prototype :



Lors de l'exposition du banc à Lyon City Design 2015 :




Lors de l'exposition du banc à la galerie Loire de l'ensanantes :




Installation du prototype :





Détails du banc tel qu'il pourrait être industrialisé :




Pukeko Architecture 2022